arrow-right cart chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up close menu minus play plus search share user email pinterest facebook instagram snapchat tumblr twitter vimeo youtube subscribe dogecoin dwolla forbrugsforeningen litecoin amazon_payments american_express bitcoin cirrus discover fancy interac jcb master paypal stripe visa diners_club dankort maestro trash

HALIM FLOWERS

 

 

Autodidacte, Halim A. Flowers (né en 1980 à Washington, DC), artiste visuel, artiste de la parole, homme d'affaires et auteur de onze ouvrages non romanesques, est un ardent défenseur des droits de l'homme et est surtout connu pour sa citation "Love is the Antibody". Dans le court laps de temps qui s'est écoulé depuis que l'Incarceration Reduction Amendment Act de 2016 a rendu effective sa sortie de prison en 2019, il a créé un spectre étonnant de peintures et de paroles composées d'une mission bienveillante forgée et galvanisée pendant des décennies dans une cocotte-minute.

 En 1997, alors qu'il était mineur, Halim A. Flowers a été arrêté et condamné à tort à deux peines de prison à vie à Washington, DC.

Son expérience a été diffusée sur HBO dans le documentaire "Thug Life in DC", récompensé par un Emmy Award.

Libéré en vertu d'une nouvelle loi sur les mineurs condamnés à perpétuité, la liberté de Flowers en 2019 a été documentée par le film "The Justice Project" de Kim Kardashian-West.

À sa libération, il a reçu les bourses Halcyon Arts Lab et Echoing Green. En 2020, la conférence TEDx de Flowers, "Criminal Justice Reform", ainsi que la production et l'exposition prolifiques de son art visuel, par exemple l'exposition "Marking Time : Art in the Age of Mass Incarceration" du Museum of Modern Art, continuent à faire avancer sa mission de promotion de l'amour entre tous les humains.

Bénéficiaire de la Prison and Justice Initiative de l'université de Georgetown, Flowers a étudié le gouvernement, la philosophie, les réparations : Littérature afro-américaine, et Anglais 101 dans le cadre d'un mentorat avec le conseiller académique, le professeur Marc Morjé Howard (2018-2019). Plus récemment, en tant que bénéficiaire d'une subvention du fonds Art for Justice, Flowers a été présenté comme un "ambassadeur de la justice" dans le film "Halim's Hope" (2020).

 

 

AFRICANS TO LOUVRE

HALIM FLOWERS

AFRICANS TO LOUVRE

16.000,00€

A TALE OF TWO CITIES

HALIM FLOWERS

A TALE OF TWO CITIES

16.000,00€

Panier